DCPEV (Direction de Coordination du Programme Élargi de Vaccination)

Pourquoi continuer les Journées Nationales de Vaccination contre la poliomyélite en Côte d’Ivoire ?

Pourquoi continuer les Journées Nationales de Vaccination contre la poliomyélite en Côte d’Ivoire ?

Pourquoi continuer les Journées Nationales de Vaccination contre la poliomyélite en Côte d’Ivoire ?
avril 18
18:12 2018

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers la DCPEV organisera du 20 au 23 avril 2018 les Journées Nationales de Vaccination contre la poliomyélite (JNV Polio) couplées à l’administration de la vitamine A et au déparasitage. Cette campagne de vaccination est destinée aux enfants âgés de 0 à 5 ans sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Ce sont environs :

  • 8 831 545 enfants de 0 à 59 mois à vacciner contre la poliomyélite ;
  • 8 081 464 enfants 6 à 59 mois à supplémenter en vitamine A ;
  • 7 330 183 enfants 12 à 59 mois à supplémenter en déparasitant.

Quelles sont les raisons qui motivent ces Journées Nationales de Vaccination contre la Poliomyélite (JNV Polio) ?

  1. Depuis 2013, la Côte d’Ivoire a souscrit au plan stratégique pour l’éradication de la poliomyélite qui recommande l’organisation des JNV polio.
  1. En 2016, l’OMS a déclaré des Cas de Polio Virus Sauvage au Nigéria. Cette découverte constitue une menace pour le statut (pays libre de polio) acquit par la Côte d’Ivoire en novembre 2015
  1. La revue externe de la surveillance de certaines maladies épidémiques telles que la poliomyélite dans certains pays d’Afrique de l’ouest y compris la Côte d’Ivoire (en 2016-2017) a révélé des insuffisances dans la surveillance des Paralysies Flasques Aiguës (PFA). Ces insuffisances constituent un risque de réinfection pour le pays.

Face à ces risques majeurs, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique en collaboration avec ses partenaires, a souhaité renforcer l’immunité du pays contre la poliomyélite par l’organisation des JNV polio synchronisées avec le Mali, la Guinée et le Libéria en avril 2018.

Ces journées se dérouleront en Côte d’Ivoire du 20 au 23 avril 2018 et seront couplées par l’administration de la vitamine A et au déparasitage.

Pourquoi l’administration de la vitamine A et le déparasitage ?

Selon l’OMS, l’administration de la vitamine A permet de réduire la mortalité infantile de 23%. En outre, la Carence en vitamine A constitue un problème majeur de santé publique avec impact négatif sur le développement socio-économique par son action directe ou indirecte sur la morbidité et la mortalité des enfants de moins de 5 ans.

La vitamine A est un micronutriment qui contribue à la croissance des os et à la synthèse de pigment de l’œil (développe la vue). A partir de 6 mois jusqu’à 5 ans l’enfant doit recevoir deux fois par an la vitamine A.

Lors de ces JNV polio les enfants âgés de 6 à 11 mois recevront une capsule de 100 milles unités (capsule bleue) et ceux âgés de 12 mois à 5 ans recevront une capsule de 200 milles unités (capsule rouge).

En plus de la vitamine ils recevront un comprimé de déparasitant (seulement l’enfant âgé de 12 mois). Le déparasitage, c’est l’action d’éliminer les vers intestinaux chez l’enfant. L’infestation par les vers chez l’enfant cause de multiples problèmes de santé chez les enfants de moins de 5 ans tels que l’anémie et la diminution des capacités d’apprentissage.

En somme l’administration de la vitamine A et du déparasitant au cours de ces journées de vaccination contribuera à donner aux enfants de moins de 5 ans une meilleure chance en matière de santé durable.

NB: les Journées Nationales de Vaccination  contre la poliomyélite (JNV Polio) couplées à l’administration de la vitamine A et au déparasitage sont entièrement gratuites.

Share

About Author

hermann

hermann

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Your email address will not be published.
Required fields are marked *

Connexion

Mot de la semaine

C'est la zone de titre
La seule véritable barrière que nous pouvons dresser autour de nos enfants, pour empêcher que la Méningite ne les atteigne, c’est la vaccination et encore la vaccination. Ne nous lassons pas de les faire vacciner. C’est à ce seul prix que nous allons garder définitivement la Méningite loin de nos enfants...Docteur Eugène AKA Aouélé, Ministre de la Santé

MULTIMEDIA

VIDEOAUDIO
Pas d'audio

PHOTOTHEQUE

    Capture.PNG préfet
    DSC_3674
    DSCN1774
    intro rota

INDICATIONS

Quelles sont les cibles du PEV ?
Quelles sont les maladies du PEV ?
Qu'est ce qu'un enfant complètement vacciné ?
Est-ce que la vaccination est sécurisée ?
Comment administre-t-on les vaccins ?
Est il normale que l'enfant fasse la fièvre après la vaccination ?
Quelles sont les contre-indications de la vaccination ?
Combien coûte le vaccin du PEV ?

NOS PARTENAIRES

NOUS SUIVRE

× How can I help you?