DCPEV (Direction de Coordination du Programme Élargi de Vaccination)

Du nouveau dans le Programme Élargi de Vaccination

 Breaking News

Du nouveau dans le Programme Élargi de Vaccination

Du nouveau dans le Programme Élargi de Vaccination
novembre 28
13:34 2019

Vaccination des filles de 9 ans contre le papillomavirus Humain (HPV), responsable du cancer du col de l’utérus

La Direction de Coordination du Programme Élargi de Vaccination (DCPEV), en collaboration avec ses partenaires (OMS, Gavi, AMP, Jhpiego et Unicef), a organisé la cérémonie officielle d’introduction du vaccin contre le papillomavirus humain, responsable du cancer du col de l’utérus, dans la vaccination de routine du PEV, le lundi 25 novembre 2019, au groupe scolaire Lac, sise à Koumassi SICOGI II.

La vaccination est reconnue comme l’une des stratégies les plus efficaces pour améliorer le niveau de santé des populations, notamment celui des couches les plus vulnérables.

L’atteinte de cet objectif de santé requiert des dispositions particulières, notamment l’introduction de nouveaux vaccins afin d’apporter une réponse adéquate aux nouveaux défis de santé.

En effet, le cancer du col de l’utérus constitue un véritable problème de santé publique en Côte d’Ivoire. C’est le deuxième cancer chez la femme et la première cause de mortalité par cancer dans la population féminine.

Cette maladie, provoquée par un virus, appelé le Virus du Papillome Humain ou papillomavirus humain (HPV), infecte les cellules normales du col de l’utérus pour les transformer en cellules précancéreuses.

Chaque année, l’incidence du cancer du col de l’utérus est estimée à 1346 nouveaux cas parmi lesquelles on note 866 décès.

Fort de cette réalité, le Ministère de la santé et de l’Hygiène Publique et ses partenaires, en vue de réduire le nombre de cas de malades et de décès dues au cancer du col de l’utérus et autres infections liées au HPV, ont introduit la vaccination contre le HPV dans le Programme Élargi de Vaccination pour les jeunes filles âgées de 9 ans.

« Le choix de cette cible des filles de 9 ans n’est pas fortuit. C’est pour protéger ces filles dès leur bas âge contre cette maladie afin qu’elles puissent grandir en toute confiance et soient épanouies » a souligné  monsieur le Ministre de la Santé

Les infections liées aux HPV se produisent le plus souvent dès le début de la vie sexuelle et se développe pour aboutir à un cancer 10 à 15 ans plus tard si les premières lésions ne sont pas découverte très tôt et plus de 80% des personnes sexuellement actives sont exposées à l’infection aux HPV.

« Je voudrais exhorter donc toutes les mères, tous les pères et tous les parents à faire vacciner nos jeunes filles âgées de 9 ans afin de prévenir cette maladie, c’est gratuit et le vaccin est disponible dans tous les centres de santé en Côte d’Ivoire. » a déclaré le Ministre de la Santé

Le vaccin contre le HPV est un vaccin sûr, efficace qui sera administré gratuitement aux filles âgées de 9 ans en deux doses espacées d’un intervalle de 6 mois.

Monsieur Marc Vincent, Représentant de l’Unicef, a félicité tous les partenaires pour leur implication et les a invité à poursuivre cette importante et exaltante œuvre qu’est la lutte contre le cancer du col.

« Je peux vous assurer de l’engagement de l’ensemble des partenaires à continuer d’apporter à l’État de Côte d’Ivoire, l’accompagnement nécessaire à la conception, à la mise en œuvre et au suivi-évaluation des programmes nationaux de prévention du cancer du col de l’utérus y compris l’amélioration de la couverture vaccinale du vaccin HPV» a-t-il souligné.

Ce sont plus de 300 milles jeunes filles âgées de 09 ans qui seront concernées par cette vaccination de routine.

Share

About Author

herman domahet

herman domahet

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Your email address will not be published.
Required fields are marked *

Connexion

Mot de la semaine

C'est la zone de titre
La seule véritable barrière que nous pouvons dresser autour de nos enfants, pour empêcher que la Méningite ne les atteigne, c’est la vaccination et encore la vaccination. Ne nous lassons pas de les faire vacciner. C’est à ce seul prix que nous allons garder définitivement la Méningite loin de nos enfants...Docteur Eugène AKA Aouélé, Ministre de la Santé

MULTIMEDIA

VIDEOAUDIO
Pas d'audio

PHOTOTHEQUE

    Capture.PNG préfet
    DSC_3674
    DSCN1774
    intro rota

INDICATIONS

Quelles sont les cibles du PEV ?
Quelles sont les maladies du PEV ?
Qu'est ce qu'un enfant complètement vacciné ?
Est-ce que la vaccination est sécurisée ?
Comment administre-t-on les vaccins ?
Est il normale que l'enfant fasse la fièvre après la vaccination ?
Quelles sont les contre-indications de la vaccination ?
Combien coûte le vaccin du PEV ?

NOS PARTENAIRES

NOUS SUIVRE

× How can I help you?