Alt
on 15 Oct 2020 6:18 PM
  • Vaccination

LE PEV RENFORCE LA VACCINATION DE ROUTINE DANS LES DISTRICTS SANITAIRES

Le Programme Elargi de Vaccination (PEV) est un programme de santé dont le but est de réduire la morbidité et la mortalité des maladies évitables par la vaccination.

A ce titre, le PEV est chargé de coordonner la vaccination systématique des populations les plus vulnérables, principalement les enfants de 0 à 11 mois et les femmes enceintes, et la surveillance des maladies cibles du PEV.

Dans le cadre de ses missions, la Direction de Coordination du Programme Elargi de Vaccination (DCPEV) organise du 25 juin au 01 juillet 2018, la 1ère semaine d’intensification de la vaccination PEV de routine de l’année 2018 sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Cette activité vise à rechercher et à vacciner les enfants qui ont échappés à la vaccination, en vue d’améliorer les couvertures vaccinales du PEV de routine.

En effet, l’analyse des données des activités de vaccination de routine réalisées au premier trimestre a révélé une faiblesse des couvertures vaccinales au niveau national pour tous les antigènes (BCG : 86%, Penta3 : 85%, Polio3 : 84%, RR : 78%, VAA : 78% et Td2+ : 83%). Cette situation confirme donc la présence de nombreux enfants incomplètement vaccinés dans les districts sanitaires.

Les principales raisons de la contre-performance des districts ont été identifiées. Il s’agit entre autres de :

une insuffisance dans la mise en œuvre des stratégies avancées et mobiles dans les districts sanitaires ;
une insuffisance dans la génération de la demande dans la communauté ;
une faiblesse dans le suivi des activités, à travers le monitorage et l’évaluation des performances des prestations vaccinales dans les districts sanitaires.
Face à ce constat, la Direction de Coordination du Programme Elargi de Vaccination a planifié des activités de renforcement du PEV de routine dans tous les 86 districts du pays durant le prochain semestre. La première activité de renforcement a démarré depuis le 25 juin 2018 et s’étendra sur une semaine.

Au cours de cette activité ce sont environ 88 200 enfants qui seront vaccinés pour la troisième dose du vaccin pentavalent DTC-HepB-Hib (ce vaccin protège contre cinq maladies : la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite virale B et les infections à Haemophilus influenzae type b) et 86 000 enfants pour le vaccin contre la rougeole et la rubéole.

Outre ces actions, tous les districts sanitaires bénéficieront d’un financement pour la mise en œuvre des stratégies avancées et mobiles, pour le monitorage et l’évaluation de leurs performances.

Toutes ces stratégies s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration des couvertures vaccinales du PEV de routine.

Pour rappel, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a prévu atteindre, pour la vaccination du PEV de routine en 2018, l’objectif de 95% de couverture vaccinale au niveau national, pour tous les antigènes.

Leave A Comment